son livre " « Bonjour Saint Esprit » ravi à 15 000 USD.


Benny_Hinn

L’évangéliste Benny Hinn vient de présider une grande croisade au stade des martyrs de Kinshasa en RDC où une foule immense l’attendait. Atterri au sol congolais dans la soirée de vendredi en provenance d’Afrique du Sud et de l’Ouganda où il a eu à prêcher également dans croisades de même envergure.

Plus de 200 mille personnes durant les journées de vendredi 12 et samedi 13 juin 2009 étaient venues assister à cette croisade au Stade des martyrs de Kinshasa. Plusieurs hommes de Dieu des églises de Kinshasa, des autres provinces de la RDC et des certains pays d’Afrique notamment Congo/Brazzaville, Gabon, Angola, Zambie, Zimbabwe, Togo et Nigeria étaient également présents.

La cérémonie avait commencé par l’exécution de l’hymne national congolais « debout congolais » suite à la demande propre de l’évangéliste Benny Hinn.

Avant de commencer son message, l’évangéliste Benny Hinn, avait invité le berger Joseph Olangi, responsable du Ministère de Combat spirituel et membre du comité organisateur de la croisade, à donner un message au monde entier, à faire une prière pour la RDC et à présenter le livre de l’évangéliste Benny Hinn : « Bonjour Saint Esprit » qui est premier ouvrage publié par Benny Hinn. Un challenge a été lancé par le berger Joseph Olangi en direction de l’assistance sous forme d’une vente aux enchères concernant le livre « Bonjour Saint Esprit ». Plusieurs acheteurs s’étaient présentés Le premier avait proposé 100 dollars (sans succès) et le dernier l’avait ravi à 15(quinze) mille dollars US.

Et ensuite plusieurs chrétiens avaient acquis ce livre à un prix librement fixé par eux-mêmes dans l’idée de soutenir financière le ministère de l’évangéliste Benny Hinn.

Dans son message, l’évangéliste Benny Hinn avait plus insisté sur l’importance du sang précieux de Christ comme source de tout miracle et arme efficace contre les puissances des ténèbres. Et à la fin, il s’était agenouillé en public pour supplier le peuple de Dieu en général et les hommes de Dieu (pasteur, évangéliste,..) en particulier à remettre la croix de Jésus Christ à sa place.

A la fin de son message, il a emballé le peuple de Dieu à l’adoration avant de faire une prière miracle à l’issue de laquelle beaucoup de miracles et de guérissons s’étaient opérés. Les aveugles, les paralytiques, les sourds,… et ceux qui souffraient de maladies diverses ont été guéris.

L’évangéliste n’avait manqué à implorer la grâce de Dieu sur la RDC en demandant la restauration de la paix générale, de la sécurité et de l’unité. Et à la fin il avait invité les hommes de Dieu du Congo à travailler dans l’unité avant de promettre de revenir encore en RDC. Car l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par les congolais, ne l’avait pas laissé indifférent.


Pathy Situazola Makanga
Kinshasa, 18/06/2009 (Journal Chrétien/MCN, via mediacongo.net)